Chargement en cours ...

Cursus

Questions et réponses (FAQ)

Vous avez encore des questions sur la restauration automobile ?
Nos experts ont les bonnes réponses pour vous.
Catégories

Comment se présente le contenu de cette formation ?

La formation continue est répartie en neuf modules. La formation se décline en deux spécialisations : « Carrosserie » et « Mécanique / électricité ». Les modules sont suivis par un examen final qui mène au brevet fédéral de restaurateur automobile.

Quelles sont les conditions requises pour suivre une telle formation ?

La formation continue est divisée en trois offres.
La première offre comprend exclusivement des cours d’une journée avec les séquences des véhicules d’avant-guerre. Toutes les personnes intéressées peuvent y accéder.
La deuxième offre comprend six « modules techniques » reposant sur la base d’une formation initiale de trois ans dans le domaine technique / artisanal. Cette partie forme un bloc pouvant être bouclé à part. Un certificat de compétence est délivré à l’issue de cette formation. Le public cible est constitué par des professionnels déjà actifs dans la branche des véhicules anciens et très anciens (Oldtimers et Youngtimers) et désireux de se perfectionner ou par de jeunes professionnels souhaitant se lancer dans ce domaine et acquérir les anciennes techniques.
La troisième offre comprend trois autres modules. On y aborde les thèmes des conseils en restauration, des devis, des ordres, du controlling, des valeurs éthiques, de la Charte de Turin, etc. Le public cible est constitué par les professionnels techniques ainsi que les directeurs / propriétaires. Une fois qu’ils ont réussi la partie technique et artisanale et qu’ils ont bouclé la troisième partie, ils peuvent s’inscrire à l’examen final qui donne droit au brevet fédéral.
Après avoir obtenu ce diplôme, ils sont en mesure de conseiller les clients de manière optimale en prenant en compte le rapport qualité/prix, la sécurité d'exploitation et la préservation de la valeur. Ils sont également en mesure de diriger un atelier ou une entreprise. Ils se distinguent par des travaux de haute qualité prenant en compte la technique automobile actuelle et l’histoire contemporaine.

Dans quelle mesure notre société et le marché ont-ils besoin de restaurateurs automobiles ?

Lors d’une enquête réalisée en Allemagne, 70 % des entreprises interrogées ont déclaré embaucher un restaurateur automobile qualifié ce qui représente 30 % du total des employés dans la branche des Oldtimers.
Rapporté à la Suisse, on obtiendrait un total de 941 entreprises. Si l’on part d’une hypothèse de 30 % de restaurateurs automobiles, on obtient 1 300 professionnels.

Aucune réponse correspondante trouvée ?
Posez une nouvelle question ici.

Adresse

Ig-Fahr­zeug­re­stau­ra­tor
c/o AGVS/UPSA
Case postale 64
CH-3000 Berne 22
Suisse

Téléphone +41 31 307 15 85
E-Mail info@fahrzeugrestaurator.ch

IG Fahrzeugrestauratoren

L’association des restaurateurs de tous les véhicules historiques comme les voitures, les camions, les cycles et les motocycles ainsi que leurs fournisseurs a été fondée à Baden le 14 mai 2011.

Au fil des années, les spécialistes comme les garagistes, les carrossiers-tôleurs, les garnisseurs, les peintres en carrosserie, les électriciens automobiles et les mécaniciens en motocycles ont acquis d’énormes connaissances professionnelles qu’ils transmettent aujourd'hui aux jeunes professionnels.